Sanch : l'orage gronde, la piété demeure

29744635_1911660645812986_3720041975623829759_o.jpg

Les frères de L'Archiconfrérie de La Sanch se sont une nouvelle fois réunis pour la traditionnelle procession du Vendredi Saint dans les rues de Perpignan, ce 30 mars. Tout le long du parcours, le public était en masse pour assister au passage des "Caparutxes" portant les "Misteris" et revivant le calvaire du Christ. Si le poids de la tradition est là, celui de la dévotion s'est amplifié pour 601e procession. Devant la Catéhdrale, Monsiegneur Turini a adressé à la foule un message de paix et d'espoir dans le contexte d'une Semaine Sainte endeuillée par les attentats de Trèbes et Carcassonne et l'odieux assassinat de Mireille Knoll à Paris.

Les jardins de la Miranda grouillent. A quelques minutes du départ de la procession, les hommes se hâtent et se drapent de bures, quand les femmes s'attachent au souci du détail, dans les voiles et les touches de fleurs. Et puis le bouillonnement laisse place au silence. Le cortège se met en marche. Sur le parvis de l'Église Saint Jacques, coeur de l'archiconfreria de la preciossissima sanch de Jésus Christ, Monseigneur Turini adresse un message aux pénitents et à la foule. Sa première pensée, dans un contexte d'actualité chargé, est pour les forces de l'ordre (en nombre pour encadrer le cortège), puis en mémoire de toutes les victimes qui ont perdu la vie ces derniers mois dans des conditions dramatiques. 

Puis le Regidor de la Sanch agite son bras, fait teinter sa cloche au son sourd et funeste qui annonce le début du Calvaire. Revivre la passion du Christ, c'est la vocation de cette procession séculaire. Le long du parcours, les abords sont bondés d'habitués, de curieux qui brandissent leurs téléphones et appareils photo pour immortaliser le passage des pénitents. Saisir l'instantanné, le contraste du rouge rayonnant du Régidor et des noirs profonds des porteurs qui s'intensifient dans la lumière. La ferveur populaire pour la Sanch ne se démend pas d'une année sur l'autre. Et cette cloche qui répète sa triste mélodie, pour rappeler le sens de cette procession. Au rythme de cette complainte les 700 pénitents s'avancent doucement vers la place Gambetta et le parvis de la Cathédrale Saint Jean Baptiste où les attend le Dévot Christ, ses gardiens rouges et le Père Évêque pour le traditionnel message adressé à la foule. 

Une allocution à la charge émotionnelle intense et au sens fort. Monseigneur Turini veut marquer les consciences, avec, en trame de fond, un hommage soutenu aux victimes des attentats de Trèbes et Carcassonne, tuées par un fanatique terroriste, à Mireille Knoll assassinée parce que juive à 85 ans, aux victimes de Jacques Rançon, aux enfants de Saint Feliu d'Avall, décédés dans le tragique accident de bus à Millas et à toutes les vcitimes innocentes de part le monde. Un cri du coeur, surtout, pour dénoncer les crimes odieux commis au nom d'une religion, contre une autre. "Des Hommes sont-ils dépourvus à ce point d’humanité pour crucifier sur lessont-ils dépourvus à ce point d’humanité pour crucifier sur lescroix d’aujourd’hui des victimes innocentes ? La réponse est malheureusement OUI. Dépourvus de tout respect pour la vie des autres, de toute reconnaissance de la dignité humaine,abattant froidement des hommes et des femmes qui ne demandaient qu’à vivre,brandissant un dieu cruel ou une idéologie barbare, au gré de leurs pulsions et de leur aveuglement, ils ne sèment que violence, mort,  deuil, peur.", martelle le Père Evêque. 
Et de poursuivre en exhortant : "Sur le visage de Jésus, nous retrouvons ceux des enfants, des jeunes, des adultesSur le visage de Jésus, nous retrouvons ceux des enfants, des jeunes, des adultesqui subissent aujourd’hui encore des atrocités inhumaines.Il y a de quoi pleurer ! Parce que pleurer c’est se laisser toucher au plus profondde soi-même, comme si leurs souffrances devenaient la nôtre, comme si nous la portions en nous-mêmes, comme si nous ressentions la douleur de leurs proches, ce qui s’appelle :la compassion.C’est peut-être tout ce que nous pouvons faire, mais faisons-le et n’ayons paspeur aussi de crier notre juste colère haut et fort : « PLUS JAMAIS CA ! ». 

Et la longue et lente marche vers la crucifixion reprend. Au son lourd et grave des tambours et de cette cloche qui donne le rythme de la fin inexorable de Jésus. Et, au passage de la  Place Jean Jaurès, l'orage s'abbat sur la procession, contraignant à modifier et racourcir le parcours. La pluie qui tombe n'entrave en rien la marche des pénitents et leur dévotion. 
Les bures gorgées d'eau mais la foi chevillée au corps pour rejoindre Saint Jacques et terminer dignement cette procession. 

29352470 1911661965812854 6304927749965458302 O

29352470 1911661965812854 6304927749965458302 O

29355069 1911661112479606 3934240959015209213 O

29355069 1911661112479606 3934240959015209213 O

29872506 1911661929146191 6384918702397974218 O

29872506 1911661929146191 6384918702397974218 O

29872853 1911661749146209 8672084377688464545 O

29872853 1911661749146209 8672084377688464545 O

29663166 1911664315812619 5338851441509058485 O

29663166 1911664315812619 5338851441509058485 O

29662680 1911662045812846 1210859787585080333 O

29662680 1911662045812846 1210859787585080333 O

29354919 1911661339146250 1029575752408325897 O

29354919 1911661339146250 1029575752408325897 O

29355064 1911661419146242 6584470201108775703 O

29355064 1911661419146242 6584470201108775703 O

29744635 1911660645812986 3720041975623829759 O

29744635 1911660645812986 3720041975623829759 O

29872159 1911660919146292 6179179791533388615 O

29872159 1911660919146292 6179179791533388615 O

29665279 1911663632479354 3688662453273409477 O

29665279 1911663632479354 3688662453273409477 O

29352383 1911661805812870 2212610777390046006 O

29352383 1911661805812870 2212610777390046006 O

29662931 1911664602479257 7307390423707716376 O

29662931 1911664602479257 7307390423707716376 O

29664904 1911663445812706 1199253057126165432 O

29664904 1911663445812706 1199253057126165432 O

25299888 1911664452479272 664288466318072986 O

25299888 1911664452479272 664288466318072986 O

29744954 1911663589146025 2582537915926964745 O

29744954 1911663589146025 2582537915926964745 O

29872876 1911660902479627 3442705067650893445 O

29872876 1911660902479627 3442705067650893445 O

29352306 1911664409145943 2561512428209801199 O

29352306 1911664409145943 2561512428209801199 O

29662501 1911661905812860 6545499235988814507 O

29662501 1911661905812860 6545499235988814507 O

29749957 1911663939145990 3519728032132446181 O

29749957 1911663939145990 3519728032132446181 O

29662993 1911664009145983 3732155041026007467 O

29662993 1911664009145983 3732155041026007467 O

29351902 1911662102479507 8363593555478621692 O

29351902 1911662102479507 8363593555478621692 O

29745215 1911663832479334 6380788789747614895 O

29745215 1911663832479334 6380788789747614895 O

29871857 1911663859145998 7601434929552906656 O

29871857 1911663859145998 7601434929552906656 O

29744627 1911663579146026 3144835061843194458 O

29744627 1911663579146026 3144835061843194458 O

29744341 1911663942479323 2319776334894477409 O

29744341 1911663942479323 2319776334894477409 O

29352442 1911662569146127 1413970346296497136 O

29352442 1911662569146127 1413970346296497136 O

29352025 1911662299146154 4833437561853267953 O

29352025 1911662299146154 4833437561853267953 O

29354626 1911661202479597 9126785241221238176 O

29354626 1911661202479597 9126785241221238176 O

29872512 1911662592479458 5515376174470465372 O

29872512 1911662592479458 5515376174470465372 O

29354440 1911664352479282 4330977702414186547 O

29354440 1911664352479282 4330977702414186547 O

29352237 1911664642479253 3281231347615489462 O

29352237 1911664642479253 3281231347615489462 O

29662832 1911663309146053 5957371797668467927 O

29662832 1911663309146053 5957371797668467927 O

29662732 1911664472479270 2030225109446305868 O

29662732 1911664472479270 2030225109446305868 O

Pin It
  • Créé le .