Les Évêques rencontrent et écoutent des victimes

7934223_15720fba-df44-11e8-9c7f-4446e830d251-1_1000x625.jpg

Lors de l'assemblée plénière d'automne des Évêques de France qui se tient jusqu'au 8 novembre à Lourdes, l'ensemble des 120 évêques diocésains du territoire national et d'outre mer ont, par groupes, reçu, entendu et écouté le témoignage de sept personnes victimes d'abus sexuels par des prêtres. Une libération de la parole qui semblait nécessaire et qui permettra à l'Église de France de prendre la pleine mesure des traumatismes vécus et des dispositifs à mettre en place pour en finir avec tout acte criminel perpétrés sur des mineurs. 

Accueil, écoute, respect de la parole donnée et prise de conscience des traumatismes vécus... Ce sont les mots d'Olivier Savignac, abusé sexuellement à l'âge de 13 ans par un prêtre, aujourd'hui âgé de 38 ans et qui est venu porter son témoignage et son histoire devant les évêques de France il y a quatre jours à Lourdes. Comme lui, sept autres victimes ont été reçues par les évêques de France durant tout un après-midi. À l'issue de cette forme d'exercice cathartique, Mgr Pontier président de la CEF, Mgr Luc Crépy, évêque du Puy en Velay, en charge de la la cellule permanente de lutte contre la pédophilie au plan national, Mgr  Antoine Herouard, et deux des victimes, ont menés une conférence de presse communes devant les journalistes présents, pour expliquer quelle avait été la démarche et ce qu'il en était sorti de cet après midi d'écoute. En espérant pour chacune des parties qu'il y ait une résilience et que dans l'avenir, de nouvelles mesures "concrètes" soient mises en place pour que dans la sensiblisation, la prévention et la formation, l'Église catholique en France et à travers tous les diocèses, arrive à banir tout acte criminel perpétré en son sein. 

Regardez ci-dessous la conférence de presse filmée par KTO TV :

 

Pin It
  • Créé le .