La rentrée du mouvement des retraités sur un air de fraternité

Le mouvement des chrétiens retraités des Pyrénées-Orientales faisait sa rentrée, jeudi 8 octobre à la maison diocésaine du Parc Ducup. L'occasion d'échanger pour nos aînés mais surtout de suivre l'enseignement de Mgr Turini sur la toute dernière Encyclique du Pape François, "Fratelli Tutti" sur la fraternité et l'amitié sociale.

Fraternité et amitié sociale comme trame d'un document de référence "Fratelli Tutti" (Tous frères), c'est plus qu'une utopie que nous donne à méditer le pape François. Dans son encyclique livrée au Peuple de Dieu début octobre, le Saint Père nous invite à réflechir sur les grands défis du monde actuel à travers le prisme de la "fraternité". Car pour lui, dans un contexte de pandémie internationale qui n'épargne personne, nous sommes "tous frères" dans l'adversité et bien au delà. C'est en huit chapitres que le Pape entend nous faire réflechir sur l'écoute, le dialogue, l'entraide, la dignité humaine, l'esprit de communion universelle, pour bâtir les fondements d'une société plus juste. 
C'est sur ces préceptes que les aînés du Mouvement des Chrétiens retraités des Pyrénées Orientales ont fait leur traditionnelle rentrée, jeudi 8 octobre, à la maison diocésaine. En écoutant l'explication du texte de cette nouvelle encyclique par notre Père Évêque, la trentaine de participants a pu toucher quelque peu la portée de ce texte et l'idée de se l'approprier au quotidien en tant que Chrétien. "Les ombres d'un monde fermé", titre du premier chapitre pour faire le constat "d'un monde ou les inégalités perdurent et accroissent de jour en jour et frappent duremnt les plus pauvres d'entre nous", a insisté Mgr Turini. Il poursuivait ensuite sur le deuxième chapitre transposé sur la parabole du bon Samaritain avec l'idée que "personne ne doit être laissé sur le bord du chemin", en reconnaissant la dignité humaine comme un acquis universel.  Dans le troisième chapitre "penser et gérer un monde ouvert" le Pape propose l'exemple d'un amour universel qui permette l'avènement du droit des peuples, pou un monde des nations plus juste. 
Le quatrième chapitre intitulé « Un cœur ouvert au monde » , invite à faire dialoguer le local et l'universel, notamment dans le contexte de la pandémie de Covid-19. Le cinquième chapitre, « La meilleure politique », est une charge contre le système néolibéral, ses échecs et la montée induite en parallèle des populismes. "Le Pape nous ivite a emprunter un autre chemin, en remettant l'huamin au coeur des priorités", précisait notre Évêque. Dans le sixième chapitre, « Dialogue et amitié sociale », le pape reprend un thème qu'il affectionne, l'amitié sociale, dans lequel il oppose la rencontre et la bienveillance à la cruauté. Le septième chapitre, « Des parcours pour se retrouver », propose des chemins de construction de la paix, prenant notamment position (comme il l'a déjà fait à mainte reprises) contre la guerre, la dissuasion nucléaire et la peine de mort. Le huitième et dernier chapitre, « Les religions au service de la fraternité dans le monde », s'appuie notamment sur le document sur la fraternité humaine, co-signé le 4 février 2019 avec Ahmed el-Tayebrecteur de la mosquée al-Azhar au Caire. François y insiste notamment sur le rôle positif du dialogue interreligieux dans l'avènement de la fraternité humaine.

Mgr Turini, a invité les membres du MCR présents à réfléchir sur chacun de ces chapitres et à les transposer via une anecdote ou une réflexion aux expérienecs propres des uns et des autres. Un débat s'est ainsi ouvert pour partager et confronter la vision de ce que peut être la fraternité et l'amitié universelles auxquelles nous exhorte le Pape dans cette encyclique.   

Rentreemcrfrat 1001
Rentreemcrfrat 101
Rentreemcrfrat 201
Rentreemcrfrat 301
Rentreemcrfrat 401
Rentreemcrfrat 501
Rentreemcrfrat 601
Rentreemcrfrat 701
Rentreemcrfrat 801
Rentreemcrfrat 901

 

Pin It
  • .