Drame de Millas : "Nos coeurs sont touchés"

Au lendemain de l'accident tragique impliquant un bus scolaire entré en collision avec un train à Millas, dont ont déplore déjà cinq décès, le Père Évêque publie un message de soutien aux familles en deuil, de recueillement et d'espérance face à une telle épreuve qui attriste notre diocèse.

 « NOS CŒURS SONT TOUCHÉS »

La collision tragique entre un Train et un autocar scolaire, survenue jeudi après-midi à Millas et qui a coûté la vie à quatre adolescents et laisse encore 10 blessés dans un état grave et d’autres encore dans un état préoccupant est une tragédie pour notre diocèse. Car c’est bien plus qu’un village ou qu’une communauté de paroisses qui sont touchés aujourd’hui mais tout un peuple qui souffre pour ses enfants. Ce matin mes pensées, au nom de toute la communauté catholique des Pyrénées Orientales, vont évidemment à toutes les victimes de ce drame, à leurs familles et proches et à tous ceux qui les ont côtoyés et qui sont en deuil et je m’associe à leur peine. J’assure toutes les personnes affectées par cet événement de mon soutien total et de ma prière en ces heures difficiles.

Dans ce moment de douleur intense, où nos cœurs sont touchés, nous ne voulons pas oublier à quelques jours de Noël que le Christ vient partager notre humanité jusque dans ses plus grandes souffrances. Tous les hommes sont invités à puiser dans sa Lumière et sa Présence, la force et l’espérance nécessaires pour traverser une telle épreuve.

Depuis les premières heures de ce tragique accident, notre diocèse est mobilisé pour soutenir les victimes, leurs familles et proches. Pour les accueillir, les entourer, les écouter, les réconforter et les accompagner du mieux que nous pouvons pour les aider à traverser cette douloureuse épreuve. L’Abbé Benoît De Roeck, curé de la communauté de Paroisses touchée par ce drame est totalement mobilisé depuis jeudi soir et reste depuis à l’écoute de tous ceux qui cherchent du réconfort. Je l’assure, avec son équipe paroissiale de mon soutien total.

Au-delà, le diocèse se rend disponible pour permettre à tous ceux qui le désirent, de se recueillir, de prier et d’accompagner les victimes et leurs familles dans la douleur.
J’ai demandé à ce que le Glas soit sonné dans toutes les églises du diocèse ce vendredi midi et à 19 h.
Une messe est célébrée ce vendredi à 18 h en l’église Saint André de Saint Féliu d’Avall.
Dimanche la messe paroissiale qui prendra une autre dimension aura lieu à 9 h 30 à Saint Feliu d’Avall.
Dimanche soir à 18 h 30, je présiderai une veillée de prière à l’intention des victimes et de leurs proches dans l’église de Saint Féliu d’avall.

Les familles pleurent leurs enfants disparus et notre famille diocésaine pleure avec elles. Leur cœur est brisé et nous voulons leur ouvrir le nôtre pour les y accueillir et leur offrir notre espérance, notre affection sans limite et notre réconfort.

                                                                                             + Norbert Turini 
Évêque de Perpignan Elne

 

Pin It
  • .