jeudi 23 novembre 2017

 

Présentation Historique

historique.jpg

L’évêché d‘Elne est mentionné dès Ie VIe siècle à l’occasion des conciles provinciaux de Tolède et du sud de la Gaule. Au moment des invasions arabes, au VIIIe siècle, toute trace d’institution ecclésiastique disparait. La reconquête présidée par Charlemagne voit la restauration du diocèse. ll fera partie du pays catalan, après la déclaration d’indépendance des comtes catalans, au moment de l’élection de Hugues Capet. Le diocèse d’Elne était alors réparti sur le comté de Roussillon, le comté de Conflent et la vicomté du Vallespir. Le moyen-âge vit un essor important des monastères bénédictins (St Michel de Cuxa, St Martin du Canigou, Arles sur Tech, St Génis, etc…). Au moment de l’érection du royaume de Majorque dont Perpignan était la capitale, fut commencée la construction de la Collégiale Saint Jean, future cathédrale de Perpignan.


En 1601, Clément VIII transféra la résidence de l’évêque et du chapitre d’Elne à Perpignan. L’évêque d’Elne, Mgr Onuphre Réart, accompagné du chapitre, présida la translation des reliques des Saintes Eulalie et Julie, vierges martyres, de la cathédrale d’Elne à celle de Perpignan, le 2 juillet 1602 (Martyrologe, 2 Juillet, fête de cette Translation). Jusqu’alors, Elne relevait de la métropole de Tarragone.


A l’occasion du conflit entre la France et l’Espagne l’évêché d’Elne resta vacant de 1643 à 1669. Plusieurs années après le traité des Pyrénées (1659), le Roi de France eut la nomination des évêques d’Elne. Le premier évêque français fut Mgr Louis-Habert de Montmort. En 1678, cet évêché releva de l’archevêque de Narbonne. Le dernier évêque d’Elne au moment de la révolution française, Mgr de Leyris d’Esponchez, mourut en exil.


A la suite du Concordat de 1801, Pie VII, dans sa Bulle <Depuis 1822, le diocèse de Perpignan appartenait a la province ecclésiastique d’Albi. Depuis le 8 décembre 2002, il fait partie de la province de Montpellier. Il est rattaché à l’lnstitut Catholique de Toulouse (1876).


Le diocèse actuel, qui est inscrit dans les limites du département des Pyrénées Orientales comprend l’ancien diocèse d’Elne, une partie de l’ancien diocèse d’Alet (supprimé en 1801 soit le Capcir et les Fenouillèdes), ainsi qu’une partie du diocèse de La Seu d’Urgell (Cerdagne française). ll comptait autrefois deux archidiaconés (Conflent et Saintes Eulalie et Julie), trois archiprêtrés territoriaux (Saint Jean Baptiste, Prades, Céret) et un archiprêtre d’honneur (Elne).


Depuis la réforme issue du Synode diocésain de 2008, le diocèse est organisé en 23 communautés de paroisses, et 4 doyennés.

Depuis le 14 octobre 2014, sur nomintation du Pape François, c’est Mgr Turini Éveque de Perpignan Elne qui administre le diocèse.

Identité visuelle du diocèse : Un nouveau Visage, un nouveau virage

Le diocèse de Perpignan-Elne change d’ère, de visage et d’identité visuelle pour se positionner dans son époque, faire évoluer son image et répondre aux enjeux actuels d’information, dans un monde moderne bouillonnant.
Une communication contemporaine avec des outils adaptés aux usages actuels : site internet (sur lequel vous naviguez actuellement), réseaux sociaux, applications smartphones et tablettes…
Le diocèse s’est ainsi doté d’un nouveau logo, résolument plus clair, plus épuré et plus moderne. Avec un message et une symbolique identifiables dès le premier coup d’œil : représenter l’image de l’Église catholique dans les Pyrénées-Orientales. Le Diocèse de Perpignan Elne s’inscrit sur un territoire entre mer et montagne avec une identité et des traditions fortes.
Le logo reprend à la fois la croix, le Canigou stylisé, la mer évoquée par une vague et au milieu le nom de domaine. Le message est clair et identifié.
Autour de ce logo, c’est tout un univers graphique qui est décliné, adapté à chaque support de communication : le site internet (qui sera totalement repensé dans un prochain temps) ; les réseaux sociaux (Facebook @Diocese66, Twitter @Dioceseperpi, Instagram @diocese66) ; les outils physiques (dossiers et communiqués de presse, newsletter, cartes de visite et de correspondances, affiches, flyers…)
Le diocèse vise large et veut valoriser son image, ses missions et actions et diffuser son message au-delà de la communauté catholique locale.
La communication de l’Église des P.-O. s’aventure désormais aux périphéries, comme le prône le Pape François.

Jumelage avec le diocèse de Kankan en Guinée :

Notre diocèse est jumelé avec le diocèse de Kankan en Guinée Conakry. Le service de la Mission universelle est impliqué dans les relations avec nos frères de Guinée.
En janvier 2016, Mgr Félémou, actuel Évêque de Kankan, est venu en délégation dans le diocèse de Perpignan-Elne. À cette occasion, il a signé avec Mgr Turini une charte du jumelage et pris contact avec plusieurs établissements de l’Enseignement catholique pour une coopération poussée entre les deux territoires afin de mener des action conjointes et nourrir de vrais échanges constructifs.

COOPÉRATION MISSIONNAIRE

Parc Ducup, Maison diocésaine, Allée des chênes, 66000 Perpignan

Responsables :
 M. François COURBET 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Pin It