L’homélie de Mgr Turini pour les obsèques du petit Tao

L’homélie de Mgr Turini pour les obsèques du petit Tao

By Olivier Robert in A la une, Actualités, Actualités & Évènements on 12 juin 2021

HOMELIE DU PERE EVEQUE MESSE DE FUNERAILLES DE TAO A LA CATHEDRALE ST JEAN BAPTISTE SAMEDI 12 JUIN 2021

Iony, Franck, Neil, vous tous membres de la famille, proches, amis, membres de la communauté éducative de St Louis de Gonzague, parents, élèves,

Comme une belle étoile filante dans le ciel de vos vies, Tao est passé très vite, trop vite.

Mais l’éclat et la lumière qu’il a dégagés au cours de ces 5 années, sont si intenses, qu’ils demeurent en vous pour toujours et à jamais.

Vos yeux ne le verront plus.

Désormais, vous le contemplerez avec le regard du cœur où sa présence et tout ce qu’il a été pour vous, sont gravés éternellement.

Moi, je n’aurai connu Tao que le temps d’un regard : je ne cesse d’y penser. Et cet évangile qui a été choisi, c’est vraiment celui que je voulais que nous entendions ce matin.

Comme il a placé ce petit enfant au milieu de ses disciples, je crois que Jésus a placé Tao au centre de nos vies, pour nous montrer dans quelle direction, nous devons nous tourner pour ne pas faire fausse route.

C’est comme si Jésus disait aux disciples : « pour ne pas vous tromper regarder cet enfant ».

C’est ce que vous avez fait durant ces 5 ans : vous avez regardé Tao grandir, vivre, s’amuser, vous aimer. Il vous a donné

  • cinq années d’amour, de tendresse, de joie,

  • cinq années de vie et de bonheur

Vous avez retrouvé en lui, l’émerveillement, la simplicité, l’innocence de l’enfance, que ce monde complexe et difficile tend à nous faire perdre.

Vous pourrez ainsi mesurer tout ce que Tao a changé en vous et transformé.

Pour Jésus un cœur d’enfant est aussi grand que l’Éternité et il nous appelle à nous y plonger.

Il fait de l’enfant, le prince de Son Royaume parce que les tout petits le portent déjà en eux et qu’ils en sont les meilleurs guides pour nous y conduire.

Tao n’est pas seulement passé dans le ciel de nos vies, mais il nous l’a montré et il y est entré.

Tout cela, je vous le dis simplement avec les mots de mon cœur et ceux de ma foi.

Nous avons le droit de nous révolter, d’être en colère, de ne pas comprendre pourquoi Tao est parti si vite.

Nous avons même le droit de nous en prendre à Dieu.

Mais nous n’avons pas le droit de passer à côté de ce que ce petit bonhomme nous a fait vivre de beau et de grand, de profond et de riche, de merveilleux et d’exceptionnel.

Nous n’avons pas le droit de passer à côté de tout ce qu’il nous a appris en si peu de temps.

Tout cela dépasse infiniment les 5 années de sa vie et ne mourra pas. S’il y a une espérance à chercher, elle est sûrement là.

Si le paradis est un jardin, j’espère qu’il ressemble à un jardin d’enfants, où Tao peut continuer à jouer avec les anges dans l’Eternité de Dieu et l’amour de Jésus Ressuscité.

Petit bonhomme, ta vie a été un cadeau, en premier lieu pour ta maman, ton papa, Neil et ta famille. Merci de tout ce que ton cœur d’enfant nous a donné.

Et maintenant dans le recueillement, le silence et la prière

  • nous déposons ta vie entre les mains de Dieu pour qu’Il t’élève jusqu’à Lui dans l’amour,

  • nous te plaçons tout contre le cœur de Marie, la maman de Jésus pour qu’elle te couvre de tendresse et de baisers éternellement.

Tao, jusqu’en paradis que les anges te conduisent. A ton arrivée que tous les saints te reçoivent et qu’ils t’introduisent dans la cité du Ciel, la Maison de Dieu. AMEN.

Dernière minute : Année St Joseph la conférence « Joseph père adoptif de Jésus », par le P. Tsanang est reportée

Dernière minute : Année St Joseph la conférence « Joseph père adoptif de Jésus », par le P. Tsanang est reportée

By vincent in A la une, Actualités, Actualités & Évènements, Agenda, Évènements on 12 juin 2021

Prévue ce Mercredi 16 juin à 18 h 30 à la chapelle Saint Jean Paul II, par le père Joseph Marie Tsanang  la conférence sur le thème « Joseph père adoptif de Jésus », dans le cadre de l’animation de l’année Saint Joseph dans notre diocèse est reportée pour des raisons techniques.