Coronavirus : "Notre devoir est la protection des plus fragiles"

À la suite de l'intervention du Président de La République et des mesures prises par le premier ministre ce vendredi 13 mars, concernant l'épidémie de Coronavirus, Monseigneur Turini, Évêque de Perpignan-Elne adresse un message à l'ensemble des fidèles catholiques des Pyrénées Orientales, des communautés de paroisses, services et mouvements de son diocèse. 

 

"Nous venons de franchir une nouvelle étape dans l’épidémie du COVID-19, suite aux discours du Chef de l’Etat et du Premier Ministre.
Comme chrétiens, nous vivons cette période difficile en tournant nos regards vers le Seigneur. La démarche spirituelle doit accompagner les mesures sanitaires de protection, particulièrement des plus fragiles. Nos malades, les équipes médicales qui les soignent, les familles, nos grands aînés privés de la visite de leurs proches dans les Maisons de Retraite, ont besoin de nos prières.
Nos communautés chrétiennes sont également impactées et nous devons nous soutenir spirituellement.

À la suite des recommandations officielles et en lien avec les services de la Préfecture des P.O :

1- Je recommande aux personnes de plus de 70 ans, et j’inclue les ministres ordonnés qui sont dans cette tranche d’âge, de ne pas participer aux messes dominicales ainsi qu’à aucun rassemblement. Je leur accorde dispense de l’obligation dominicale tant que les directives officielles ne seront pas levées. Notre devoir est la protection des personnes les plus exposées et les plus fragiles.

2- Pour les autres fidèles les messes du dimanche et les messes de semaine sont maintenues : 
 - en respectant le seuil des 100 personnes
 - en appliquant les mesures de prudence indiquées dans mon précédent communiqué et qui constituent des « gestes barrière » au virus
- en s’organisant pour que les fidèles s’installent une chaise sur deux, un rang sur deux

3- Les activités pastorales avec les enfants et les jeunes sont suspendues jusqu’à nouvel ordre (catéchèse, aumôneries, scoutismes, mouvements).

4- Les autres activités pastorales (conférences tout public, cours) sont suspendues jusqu’à nouvel ordre.

5- Les réunions de travail entre adultes, en petits groupes sont maintenues avec toutes les précautions d’usage (cf mon premier communiqué du 29 février), si nécessaires et sans obligation pour chacun des membres.

Je mesure ce que toutes ces dispositions représentent comme souffrances pour les fidèles et les ministres ordonnés, particulièrement à toutes celles et ceux qui ne pourront pas accéder aux sacrements pendant cette période. Nous vivons ces moments douloureux pendant le temps du Carême, dans la prière en nous adaptant à cette réorganisation provisoire de notre vie en Église. Je remercie chacune et chacun pour sa compréhension.

Que ce temps difficile nous donne également l’occasion de manifester notre attention bienveillante surtout aux personnes fragiles et âgées qui sont les plus touchées par ce dispositif.

Sans remplacer la vie ecclésiale ordinaire, les médias catholiques proposent aux fidèles des rendez-vous et invitent à se tourner vers eux pour nourrir notre vie de prière : messe dominicale du Jour du Seigneur (France 2) ; messes (samedi et dimanche), messe quotidienne du pape François (7h), offices et chapelet quotidiens (Lourdes) retransmis par KTO ; messe dominicale sur France Culture ; nombreux offices et prières retransmis par les radios chrétiennes, etc...

Au fur et à mesure de l’évolution de cette épidémie et des informations qui me parviendront, je ne manquerai pas de vous tenir au courant.

Nous pouvons prier le Seigneur par l’intercession de St François de Paule protecteur de la Ville de Perpignan. Qu’il nous stimule dans la charité et nous obtienne d’être prochainement libérés de ce fléau :

« Saint François de Paule, témoin fidèle de Dieu, défenseur de notre cité, écoute-nous ! Nous souvenant d’un passé funeste où notre ville de Perpignan frappée par la peste poussa vers toi un cri vibrant, tu as prié Dieu notre Père d’écarter cette misère et le Seigneur nous rendit la santé, la paix des cœurs et la sécurité. Mais aujourd’hui s’approche une nouvelle menace pour nos familles, pour notre pays et l’humanité. Saint François de Paule, garde nous de tout mal ! Nous reprenons le vœu de nos pères, nous t’invoquons d’un cœur sincère. Accueille nos prières, éloigne le fléau qui nous presse. Ainsi, tu nous guideras vers le Père pour qu’Il nous sauve. Saint François de Paule, prie pour nous ! »

+Norbert TURINI
Evêque de Perpignan-Elne

Vendredi 13 mars 2020

 

 

Pour rester informé : 

www.gouvernement.fr/info-coronavirus => actualisé quotidiennement

http://www.pyrenees-orientales.gouv.fr => infos locales

https://www.occitanie.ars.sante.fr/ => agence régionale de Santé 

 

Les recommandations au quotidien : 

 

 

 

 

 

Pin It
  • .