Installation du Père benoît de Roeck comme nouveau curé de la communauté de Paroisses St Jean Baptiste

Installation du Père benoît de Roeck comme nouveau curé de la communauté de Paroisses St Jean Baptiste

By Olivier Robert in A la une, Actualités, Actualités & Évènements on 4 septembre 2022

Le père benoît de Roeck a été installé ce Dimanche 04 septembre 2022, par Mgr Norbert Turini, comme nouveau curé de la communauté de paroisses St Jean baptiste de Perpignan et comme archiprêtre de la Cathédrale et recteur du sanctuaire St Joseph.
C’est la foule des grands jours qui a assisté à cette très belle cérémonie, émouvante, durant laquelle les Soeurs de la « Fraternité des pauvres de Jésus Christ », nouvellement installées dans le presbytère de l’église St Jacques, ont été bénies par notre Administrateur apostolique , Mgr Turini.

Ci-dessous l’Homélie de Mgr Turini et le mot d’accueil du Père de Roeck

Soeurs et frères,

La seconde lecture nous présente le beau témoignage de Paul. Il est en prison à cause du Christ Jésus et de la Bonne Nouvelle.

La croix de Son Seigneur est déjà plantée dans sa vie et il la portera jusqu’à son martyre.

L’Apôtre des Nations correspond en tout point à la description du disciple que Jésus donne dans l’Evangile de ce jour: “Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple”.

Paul est le parfait disciple du Christ. Il affirme dans l’épître aux Galates: “Je suis crucifié avec le Christ. Je vis, mais ce n’est plus moi, c’est le Christ qui vit en moi” Vieux, affaibli, emprisonné et donc privé de liberté tout pourrait laisser à penser que sa vie est finie et sa mission achevée.

Il n’en est rien. Par la puissance de la croix qui agit en lui, par le témoignage qu’il en donne, il fait naître Onésime, l’esclave de Philémon, à la vie en Christ.

Malgré la faiblesse et les chaînes, la Croix du Christ que Paul a reçu en plein coeur,

  • agit,
  • porte des fruits de conversion dans la vie d’Onésime

qui fait de ce dernier non plus un esclave, mais un frère dans la foi.

Cher Benoît en ce jour où je t’installe comme curé de la communauté de paroisses St Jean-Baptiste, archiprêtre de la Cathédrale, Recteur du Sanctuaire St Joseph, je t’invite comme St Paul, à l’appel de Jésus, a prendre la croix du disciple.

Il y a deux manières de la porter:

  • la première c’est de la subir, et alors la moindre contrariété, le plus petit problème deviendront vite insupportables et insurmontables et tu t’essoufleras rapidement.
  • La seconde, c’est de vivre la Croix, à la manière de Paul, en la saisissant et en l’embrassant. Elle gravera en toi, imprimera en toi l’amour total du Christ qui est allé

jusqu’au bout de sa vie pour nous , comme Paul l’a compris: “Ce que je vis aujourd’hui, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré lui-même pour moi”.

Vue sous cet angle, la croix n’est plus un obstacle, un poids, mais elle éclaire ta vie, ton ministère, de l’amour du Christ. Elle sera toujours ta force, ton étendard.

Et plus encore, elle rendra féconde ta vie sacerdotale au service de tes soeurs et de tes frères.

Oui la mission que je te confie passe par la Croix du Christ, nul ne peut en faire l’économie. Elle t’ouvre et t’appelle au don de ta vie, à l’amour de tes frères, à celui de l’Eglise et de la Bonne Nouvelle.

Sœurs et Frères,

1-La première mission de votre curé et des prêtres qui collaborent avec lui, est de vous garder justement unis au Christ, de vous relier sans cesse à lui par la célébration de l’eucharistie, la proclamation et la prédication de la Parole de Dieu.

Vous rassasier du pain de vie, vous nourrir de la Parole de Dieu, voilà les missions essentielles du pasteur. Toute véritable unité n’est possible que dans le Christ, toute véritable communion ne peut se vivre qu’en Lui.

Vous recentrer sur Lui, vous aide à passer moins de temps

  • en jalousie inutile,

  • en conflit de pouvoir de domination et de rivalité,

  • en médisances destructrices ou

  • en critiques dévastatrices

et à consacrer plus de temps au service des vrais enjeux de la mission que sont la prière et le témoignage, la vie fraternelle et la solidarité, l’accueil de l’autre dans sa différence, l’amour des petits et des pauvres, l’ouverture à tous.

Plus nous sommes unis au Christ par les sacrements et par la Parole, plus nous sommes unis aux autres et proches d’eux. Plus enfin, nous sommes l’Eglise du Christ pour le monde et dans le monde, sacrement de Son amour.


Monseigneur,
Permettez-moi de commencer en vous remerciant pour votre confiance qui m’honore, en me confiant la mission de curé de la Cté de paroisses St Jean-Baptiste, recteur archiprêtre de la cathédrale qui, comme vous me l‘avez précisé, est l’église-mère du diocèse et, à ce titre, se doit de vivre une certaine exemplarité, et recteur du sanctuaire saint Joseph que vous avez érigé au mois de mars, lieu pour lequel vous connaissez mon attachement depuis de longues années. Vous le savez, j’aurais préféré que vous ne soyez pas là seulement pour ce jour d’installation, mais notre vie donnée pour le Christ et l’Eglise nous commande, lorsque nous recevons un appel, d’y répondre… paraît-il !

Mmes et Mrs les élus,

Votre présence ce matin est un signe que nous ne pouvons ignorer. Si nous entendons beaucoup parler de laïcité, nous savons qu’il ne s’agit surtout pas d’un mépris de tout ce qui fait nos richesses respectives et nous pouvons nous enrichir mutuellement pour le bien de tous. Dans cette dynamique, les uns commes les autres, nous voulons servir la vie des hommes et le Bien commun. Nous ne pouvons que souhaiter que cette vocation commune de nos divers services, ou ministères, porte un fruit abondant.

Chers frères prêtres,

Nous sommes appelés à nous unir pour le service de l’Eglise dans ces paroisses qui nous sont confiées. Merci déjà pour le travail accompli ces derniers jours, qui m’a permis de voir la richesse non seulement des paroisses, mais aussi de chacun de vous. Je ne peux pas vous dire un mot à chacun ici, mais croyez que je mesure la qualité de votre accueil !

Messieurs les chanoines,

nous partageons avec vous, dans cette cathédrale, votre mission de prier pour l’Evêque et le diocèse. Cette bienveillance inscrite dans votre mission se reflète dans le lien qui nous unit. Merci pour votre prière fraternelle.

Mes sœurs,

Depuis la Real ou St Jacques, vous avez reçu la mission de veiller sur les plus pauvres qui ont tant besoin de croiser le regard de compassion du Christ. Merci de cette mission accomplie quotidiennement, qui donne à nos paroisses leur véritable sens : au-delà de la célébration des mystères du Christ, nous sommes appelés à servir le plus pauvre et le plus fragile. Votre présence parmi nous est précieuse !

Chers frères et sœurs, membres de l’archiconfrérie de la Sanch et de la confrérie des Saintes Epines, paroissiens engagés dans les associations et les services paroissiaux (du plus humble au plus visible), familles, et j’en oublie :

merci pour votre dévouement généreux ! Ensemble, nous allons essayer de faire grandir encore l’amour de Dieu dans les cœurs et dans le monde qui nous entoure. C’est notre mission commune, et elle est belle ! Exigeante, car elle nécessite une unité des âmes qui ne soit pas surfaite, mais réelle, ce qui n’est pas toujours facile, mais belle, parce qu’elle élève tous ceux dont nous nous faisons serviteurs.

Grâce à ma famille et particulièrement à mes parents, j’ai compris l’importance de la vie de fidélité à Dieu, et de prendre soin les uns des autres au sein d’une famille. C’est ce que nous sommes appelés à vivre ensemble. J’ai aussi beaucoup reçu au sein du scoutisme. Je voudrais donc terminer en vous invitant à chanter avec moi la belle prière scoute, héritée de St Ignace de Loyola :

Seigneur Jésus,
Apprenez-nous à être généreux,
A Vous servir comme Vous le méritez
A donner sans compter,
A combattre sans souci des blessures,
A travailler sans chercher le repos,
A nous dépenser, sans attendre d’autre récompense,
que celle de savoir que nous faisons Votre Sainte Volonté.

Par l’intercession des saints patrons de nos paroisses, demandons ensemble cette belle fidélité d’âme et de cœur à laquelle nous sommes appelés.

Notre Dame La Real, priez pour nous,
St Jean-Baptiste, priez pour nous,
Saint Joseph,
priez pour nous,
Saints Jacques et saint Matthieu,
priez pour nous
Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, priez pour nous