L’Au revoir au Père Jean Baptiste Blondeau

By adminperp in Actualités on 6 avril 2019

Les obsèques du chanoine, disparu le 1er avril à l’âge de 84 ans, ont été célébrées ce samedi 5 avril par Mgr Turini à la cathédrale, avec une foule immense venue lui dire adieu.


La Cathédrale était pleine. Pleine de gens qui ont croisé sur leur route, un jour, le père Blondeau et qui étaient venu lui dire un dernier au revoir. De nombreux frères prêtres du diocèse étaient également là pour l’accompagner. Lui qui a été ordonné prêtre en 1962 dans notre diocèse, et qui n’avait jamais cessé, depuis de s’impliquer dans de nombreuses missions pastorales et dans d’autres charges diocésaines, comme depuis un certain nombre d’années, le dialogue interreligieux. C’est pourquoi les représentants des cultes étaient présents à ses obsèques pour rendre hommage à celui qui a oeuvré pour la paix et à élever les religions dans l’échange et la fraternité. De nombreux collégiens du cours Maintenon étaient également présents pour saluer celui qui jusqu’au bout aura été leur aumônier. Tous lui ont adressé un hommage à leur manière : par des veilleuses, des prières, des discours, à l’image de Jean-Marc Pujol, maire de Perpignan. Dans son mot d’introduction , le Père Évêque évoquait : « la perte d’un ami, d’un confident. Jean-Baptiste c’est aussi un diamant que Dieu nous a donnés. Il a compté pour vous, il était votre ami, votre confident. Reçu chez vous comme un membre de votre famille, il s’est laissé accueillir aussi  par  ses frères et sœurs des autres confessions chrétiennes et des autres religions (bouddhistes, juives, musulmanes) et je les remercie d’être présents ce matin. Il était prêtre pour tous par amour de Jésus et de  Sa Bonne Nouvelle. Il a fait de sa vie un cinquième évangile. Il l’a écrit avec l’encre de votre vie et il l’a lu en  vous, en cherchant au fond de vos cœurs le visage de Son Seigneur, désirant toujours plus, mieux vous aimer et mieux vous servir… » C’est ensuite le père Jean Marc micas, supérieur de la compagnie des prêtres de Saint Sulpice, qui a prêché et rappelé le parcours et la bonté d’âme du père Blondeau. 

 

Avant que le chanoine ne rejoigne sa dernière demeure, tour à tour, les représentants des cultes ont eu un mot, une pensée une prière pour marquer l’engagement de sa vie et l’amitié qu’ils lui portent éternellement.
Le père Jean Baptiste était une homme de « Bien » qui manquera au diocèse et à notre département. Nous prions pour lui.

[widgetkit id= »122″ name= »Obsèques père Blondeau »]