• Accueil
  • La bonne marche du diocèse

La bonne marche du diocèse

L'association diocésaine et la gestion du diocèse

 

L’État ne subventionnant aucun culte, les seules ressources de l’Église proviennent des dons des fidèles. C’est par conséquent un devoir pour chaque fidèle de participer financièrement aux charges de son Église. Ces ressources ont quatre origines principales :
le denier de l’Église ; les quêtes ; les actes cultuels (baptêmes, mariages, obsèques) ; les offrandes des messes.

En plus il peut y avoir des legs (personnes sans héritier direct par exemple) ou des dons pour soutenir certains projets pastoraux, immobiliers…

La participation financière des catholiques, selon leurs possibilités, est vitale pour l’Église.

À l’Association Diocésaine de Perpignan-Elne , l’Économat est chargé de la gestion de ces ressources et des charges, au service des paroisses , ainsi qu’au niveau des :
- Personnes : traitement, logement, cotisations sociales, formation des prêtres en activité ou retraités, et salaire des personnes travaillant à l’Association dicésaine.
- Biens : Evêché, biens paroissiaux construits après 1905, travaux, impôts et assurances .
- Structures : Charges régionales, nationales et soutien aux services et aumôneries.

Pin It