Profanations d’Osseja : Mgr Turini Communique

By adminperp in Actualités on 15 février 2020

A la suite de la profanation d’une cinquantaine de tombes dans le cimetière d’Osséja en Cerdagne, Monseigneur Turini Évêque de Perpignan Elne, au nom de la communauté catholique des Pyrénées Orientales, exprime son indignation face à de tels actes. Les communautés protestantes et juives des Pyrénées-Orientales s’associent à la condamnation de telles atteintes par la voix de leur représentants. 

« Depuis Jérusalem où je suis en pèlerinage œcuménique (Catholiques-Protestants des Pyrénées-Orientales), j’apprends la terrible nouvelle de la profanation de 50 tombes au cimetière d’Osséja. Ceci est inadmissible. Ma pensée, ma prière, mon affection se tournent vers nos frères et sœurs Cerdans, que je sais choqués, et plus particulièrement vers les familles dont la tombe d’un proche a été saccagée.

De tels actes de vandalisme se sont multipliés ces derniers mois tant en France que dans notre département (Saint-Laurent-de-la-Salanque, Canohès) et à l’encontre des communautés de toutes confessions. Pour moi, il ne s’agit pas que de simples faits divers mais d’actes de violence intolérables sur des tombes Chrétiennes et des églises.
Je ne peux que m’insurger contre ces actions inqualifiables en espérant que les coupables pourront être identifiés et que cessent ces faits abominables.
Ne plus respecter le repos des morts, c’est relativiser la grandeur d’une vie, celle d’un enfant, d’un jeune, d’un père, d’une mère, d’un ancien qui a partagé notre vie et que nous avons aimé.

Aujourd’hui, je prie particulièrement pour tous ces défunts.L’abbé Christian Burillo, curé de la communauté de paroisses Cerdagne-Saint Roch, se rendra au cimetière d’Osséja avec des fidèles vendredi prochain en fin de journée et célèbrera une messe de réparation.

Soit ces actes ont été délibérément commis avec la volonté de s’attaquer au respect dû aux morts et aux symboles religieux, soit ils sont le fruit d’une inconscience cruelle. Dans les deux cas, les souffrances provoquées aux consciences sont réelles et nous obligent à les condamner fermement. »

Monseigneur Norbert Turini,
Évêque de Perpignan-Elne

 

« Au nom de la Communauté juive des Pyrénées-Orientales, je tiens à exprimer notre vive émotion à l’annonce de la profanation du cimetière d’Osséja, en Cerdagne.
S’en prendre à des tombes et aux symboles religieux qu’elles comportent, relève d’une volonté de profaner ce qui est sacré et non d’un acte de vandalisme.
Nous juifs, savons combien de tels actes sont intolérables et témoignent de notre époque bouleversée.
Nous affirmons que nos défunts méritent de reposer en paix et adressons aux familles toute notre sympathie, en espérant que la justice atteindra ceux qui sont coupables d’une telle ignominie.
Nous exprimons à l’Église notre entière solidarité »

Mordehaï Benssoussan 
Grand Rabbin de Perpignan et des PO

 

« Depuis Jérusalem où nous atteint la nouvelle révoltante des tombeaux vandalisés à Osséja, nous exprimons notre profonde compassion et notre ferme indignation.
De telles attaques contre le repos des défunts et de symboles religieux et chrétiens sont inadmissibles et fermement à condamner, fussent-elles d’actes prémédités et idéologiques ou immatures et inconscients.
Nous avons besoin de fermeté et de vigilance. Que notre société ne s’habitue pas à ce que la sensibilité religieuse et humaine soit bafouées. Nous élevons nos voix contre de tels actes imbéciles et barbares. »

Pasteur Nicola Kontzy Meresse
pour l’Église protestante Luthero-Reformée