Le Père Évêque parcourt la côte radieuse

By adminperp in Actualités on 7 mars 2018

Depuis mardi 6 mars et jusqu’au dimanche 11 mars, Monseigneur Turini est en visite pastorale dans la communauté de paroisses de Salanque sud – Notre Dame de la Côte Radieuse. Comme à chaque fois, le programme est dense, à la rencontre des équipes pastorales, des fidèles, des élus, des institutions, des artisans, commerçants et entreprises qui animent et font vivre le territoire. 

 

C’est sur le littoral et du côté de Canet-en-Roussillon que Monseigneur Turini bât la campagne pastorale depuis mardi 6 mars 2018 et jusqu’au 11 mars inclus. Une visite pastorale immergée au coeur de la communauté de paroisses Notre Dame de la Côte Radieuse (Canet en Roussillon, Villelongue de la Salanque, Sainte Marie de la Mer) pour découvrir ce petit bout des Pyrénées Orientales orienté vers la mer. Le programme a débuté à Canet, ville centre, deuxième agglomération du département en terme d’habitants et qui affiche un dynamisme certain, tant dans l’animation que dans les réalités économiques. C’est tous ces aspects que le père Évêque est venu découvrir. 

La visite à débuté avec intensité dès le premier jour, par un entretien en mairie pour échanger avec le maire Bernard Dupont. Puis la délégation emmenée par le père Marc Justafré, curé de la communuté de paroisses ND de la côte radieuse, est allée à la rencontre des associations qui oeuvrent dans le social en soutien aux populations en situation de précarité et visiter le centre communal d’action sociale. 

L’après-midi, place au monde de l’entreprise avec la visite du lycée Rosa Luxembourg « de la mer », qui dispense les filières du monde nautique et marin. Un établissement ancré sur son territoire et qui enseigne à la fois les réalités locales et vise l’excellence. Puis les pasteurs ont voulu se rendre compte plus concrètement de cette réalité locale de l’économie du nautisme en allant parcourir le site de production de l’entreprise Catana, qui fabrique des catamarans de croisière pour le marché de la location et à la vente aux particuliers. Une production de bâteaux de A à Z, depuis le premier baril de résine liquide jusqu’à la mise à l’eau des unités de près de vingt mètres. Moules de formes des coques et des ponts du bateau, réalisation des parois en mousse et en fibre, injection de résine, tests d’étanchéité, production du mobilier intérieur… tout est fait à Canet (le groupe possède aussi deux autres sites de production à la Rochelle et en Tunisie) à la main.   

[widgetkit id= »65″ name= »visite pastorale canet »]